Quelles synergies peuvent être trouvées entre les acteurs travaillant pour la conservation de la biodiversité insulaire ? Comment pouvons-nous nous inspirer des petites actions menées sur les îles de la Méditerranée pour la conservation des espèces endémiques ou pour atteindre la durabilité économique ? Pourquoi construire et mettre en œuvre une vision commune à travers le bassin méditerranéen ?

Un groupe d’organisations travaillant dans tout le bassin méditerranéen s’est réuni pour aborder ces questions et mettre en place un partenariat pour développer une stratégie commune suivie d’un plan d’action à mettre en œuvre après 2022 pour la protection de la biodiversité des îles méditerranéennes. Le projet du Collectif des îles de la Méditerranée (Mediterranean Islands Collective – MIC) réunit les équipes du Conservatoire du Littoral, de l’UICN Méditerranée, de la Fondation Marilles, de Conservation Collective, du WWF Grèce, de l’Initiative PIM et de MedPAN. Notre objectif est de créer une vision commune à travers un mécanisme de consultation à différents niveaux pour assurer l’engagement et la participation des acteurs des îles méditerranéennes. Cela se fera par le biais d’un processus de consultation avec des réunions régionales en ligne et quelques réunions nationales, ainsi que des ateliers locaux et sous-nationaux plus approfondis.

L’identification des menaces et des défis communs, y compris les priorités, est le point de départ de la rédaction de la stratégie. Cette dernière s’appuiera également sur l’analyse des stratégies et du cadre politique existants, ainsi que sur l’examen des initiatives en cours et des pratiques existantes susceptibles d’être reproduites. Quant au plan d’action, il sera constitué de domaines d’intervention prioritaires visant à identifier les actions qui peuvent être menées simultanément dans différentes îles méditerranéennes et qui permettront le passage à l’échelle, la mise en réseau, le renforcement des capacités, le partage des bonnes pratiques et des solutions entre les différentes îles.

Port Cros, France – Initiative PIM

En outre, le projet MIC soutient plusieurs projets pilotes à travers la Méditerranée qui sont petits, innovants, reproductibles et évolutifs. Ces projets se répartissent en quatre catégories, à savoir les actions visant à atténuer l’impact des espèces invasives, les actions concernant les espèces endémiques très menacées, la restauration des paysages et la durabilité économique des îles. L’objectif est de capitaliser les résultats de ces projets dans le cadre du plan d’action du MIC.

Cette initiative, qui a débuté en mai 2021 et se termine en septembre 2022, bénéficie du soutien financier de la fondation MAVA.