Renforcer la résilience socio-écologique dans les zones côtières méditerranéennes

MedPAN fait partie du projet ENI CBC Med “ENSERES” qui vise à renforcer la résilience socio-écologique des zones côtières méditerranéennes.

RÉSUMÉ DU PROJET

Les activités humaines dans les zones côtières et marines de la Méditerranée intensifient la dégradation de l’environnement et l’impact des pressions cumulatives sur les écosystèmes et les services qu’ils fournissent. L’amélioration de la résilience socio-écologique des zones vulnérables et des économies locales est une solution indispensable à la durabilité à long terme de la région. La mise en place de mécanismes de gouvernance transformateurs, le renforcement des capacités, la garantie d’un engagement financier et communautaire durable pour apporter des améliorations à la vie des gens et à la nature constituent le cœur de la solution de réponse.

En tant que projet de capitalisation, ENSERES recherche des changements transformateurs avec une approche de solution intégrée au niveau transfrontalier, à la fois dans et en dehors des zones sous protection légale, et impliquant les autorités publiques, les acteurs socio-économiques et les organisations de la société civile engagés dans les zones naturelles et urbaines. Il se concentre sur le transfert et l’intégration d’outils de gestion basés sur les écosystèmes pour mettre en œuvre des processus de gestion intégrée des zones côtières dans des pratiques territoriales et de conservation à plusieurs niveaux.

ENSERES renforcera les capacités à fixer des objectifs communs aux autorités publiques et aux utilisateurs des ressources naturelles, à stimuler les mécanismes de financement durable pour la cogestion, et à agir pour la territorialisation opérationnelle des actions à différentes échelles. Sur la base des activités de transfert au niveau des sites pilotes dans le Golfe de Gades (Tunisie) et dans la Réserve Naturelle de la Côte de Tyr (Liban), les activités de sensibilisation assureront la diffusion des approches au niveau pan-méditerranéen à travers les réseaux existants tels que le Réseau des gestionnaires d’aires marines protégées méditerranéennes (MedPAN), le Réseau des villes côtières méditerranéennes (MedCities) et le réseau des gestionnaires d’Aires Spécialement Protégées d’Importance Méditerranéenne (réseau des ASPIM).

PARTENAIRES DU PROJET

Le projet est coordonné par ETC-UMA et compte 6 partenaires différents :

Ce projet (C_B.4.4_0023 – ENSERES) a reçu un financement du programme ENI CBC MED.