Pratiquée depuis des centaines d’années sur l’ensemble du bassin méditerranéen, la pêche récréative rassemble aujourd’hui de plus en plus de monde, générant un effort de pêche accru sur la ressource. De nombreuses études s’accordent sur l’impact de cette activité qui menace fortement l’équilibre des espèces et des habitats (surexploitation, introduction d’espèces invasives, pollution…). La responsabilité des gestionnaires au sein des Aires Marines Protégées (AMP) est donc double, puisqu’ils doivent assurer la préservation de la ressource tout en maintenant les activités socio-économiques dans une logique de développement durable.

Le Parc Naturel Marin du Cap Corse et de l’Agriate en Corse, France, travaille actuellement sur la gestion durable et raisonnée de la pêche récréative. A cette fin, et pour mieux comprendre comment cette activité est gérée dans la région, ils sollicitent la contribution des gestionnaires d’AMP du pourtour méditerranéen.

Le parc a préparé un court questionnaire pour comprendre la pratique de la pêche récréative dans votre AMP, les impacts sur la ressource, et la réglementation de l’activité le cas échéant. Le questionnaire ne devrait pas vous prendre plus de 5 minutes. Le questionnaire c’est par ici:

Le questionnaire c’est par ici : https://forms.gle/C3TXhGFitQHggrUw5