Du 6 au 18 novembre 2022, l’Égypte accueillera la 27e conférence des parties à la CCNUCC (COP27) à Sharm El-Sheikh, afin de tirer parti des succès précédents et d’ouvrir la voie aux ambitions futures. Les récents rapports du GIEC ont souligné la gravité de la crise climatique et la nécessité d’une volonté politique immédiate et soutenue, d’une action efficace et d’une coopération effective.
Pour la première fois dans l’histoire de la COP de la CCNUCC, la 27e édition accueillera un pavillon méditerranéen. L’initiative est menée par l’UpM, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement – Plan d’action pour la Méditerranée (PNUE-PAM) et la Fondation PRIMA, et vise à mettre en lumière à la fois les défis urgents auxquels la région est actuellement confrontée et les solutions innovantes déjà développées dans toute la Méditerranée. Accueillie par un pays méditerranéen, la COP27 est plus opportune que jamais pour créer un élan régional important dans la lutte contre le changement climatique. MedPAN sera présent à la COP27 et se réjouit de participer aux activités du Pavillon méditerranéen.

COP 27 : un élan politique pour des investissements tangibles dans la conservation des océans

Les écosystèmes marins abritent une grande partie de la biodiversité mondiale et jouent un rôle majeur dans la société. Ils abritent des processus et des habitats clés pour la régulation du climat. Ils contribuent à la sécurité alimentaire mondiale et représentent, pour de nombreuses communautés côtières, la source essentielle de protéines. Ils fournissent également de précieux services et ressources économiques, culturels et de bien-être qui soutiennent une part importante de l’économie de nombreux pays.

MedPAN participera à la 27ème Conférence des Parties de la CCNUCC (COP 27) afin de faire connaître et de mettre en valeur le rôle stratégique des réseaux de gestionnaires d’AMP et la rentabilité des solutions basées sur la nature fournies par les AMP et leurs réseaux. Plusieurs initiatives ont fait des solutions basées sur la nature une priorité dans la région méditerranéenne, notamment PRIMA, l’UpM, la FAO, Interreg NEXT MED, EFI, MEDWET, et bien d’autres, mais nous devons encore travailler à grande échelle et catalyser les efforts, comme le soulignent les résultats des projets Interreg MPA NETWORKS et MPA Engage et les recommandations du document politique de MedPAN (qui sera partagé très bientôt).

Représenté par sa présidente, Puricacio Canals, et sa responsable politique, Carole Martinez, MedPAN suivra les négociations, participera à plusieurs événements du pavillon méditerranéen, partagera les recommandations du document politique de MedPAN pour favoriser la résilience marine en mer Méditerranée, et contribuera à la nouvelle initiative ENACT développée par la présidence de la COP 27.