Pendant le confinement, nous avons fait circuler dans le réseau un petit sondage pour évaluer comment les membres du réseau ont fait face à l’impact des mesures sanitaires sur la planification et la gestion de leurs AMP.

Nous remercions chaleureusement les 35 membres ou partenaires du réseau MedPAN qui nous ont fait parvenir leurs réponses. Issues de 13 pays méditerranéens, ces réponses permettent d’illustrer de nombreuses similitudes quant à l’impact qu’a eu le confinement sur les AMP méditerranéennes. Les principaux résultats sont détaillés ci-dessous.

Comme annoncé lorsque l’enquête a été publiée, les réponses qui l’ont souhaité ont été partagées avec d’autres initiatives ayant court en Méditerranée et au-delà. N’hésitez pas à contacter le secrétariat MedPAN si vous souhaitez obtenir davantage de détails sur cette enquête.

Les activités de suivi sont-elles affectées dans votre ou vos AMP ?
Dans la plupart des AMP, les activités ont été limitées, reportées ou annulées en raison du confinement et du fait que le personnel a été prié de travailler à domicile.

Procédez-vous à de nouvelles études de suivi pendant le confinement en tenant compte de la diminution/absence des activités humaines?
Seuls quelques sites ont pu mettre en place des études de suivi supplémentaires pendant le confinement, car la plupart des AMP limitaient le personnel autorisé sur le terrain ou n’avaient pas l’autorisation de mener de nouvelles activités non planifiées.

Votre ou vos AMP sont-elles encore ouvertes aux visiteurs ?
La plupart des AMP ont été fermées suite aux instructions du gouvernement pendant la pandémie, mais dans quelques AMP, l’accès a été autorisé mais limité (en nombre de personnes autorisées ou de zones accessibles).

Le manque de tourisme dans la communauté a-t-il des effets économiques négatifs ?
Dans la plupart des AMP, l’économie locale dépend des activités touristiques et a donc beaucoup souffert de la fermeture de tous les hôtels, restaurants, locations de bateaux, clubs de plongée, etc.

La réduction de la pêche a-t-elle des effets économiques négatifs ?
Les pêcheurs locaux ont été affectés par l’absence d’activités touristiques. Ils ont généralement réduit leur activité et le prix du poisson a chuté dans de nombreux endroits.

Le confinement encourage-t-il la communauté locale à acheter davantage de produits locaux tels que le poisson ?
La vente directe aux consommateurs sur le quai n’était pas toujours autorisée car les rassemblements étaient interdits pendant le confinement dans de nombreux endroits.

Préparez-vous la période post-confinement ?
L’AMP a dû se préparer à des travaux sur le terrain reprogrammés et a dû acheter le matériel nécessaire (masques, gants, etc.). Certaines AMP ont dû recruter des locaux et se préparent à adapter la surveillance à la nouvelle situation et aux restrictions toujours en vigueur : gérer les personnes sur la plage, éviter la surpêche, discuter avec les pêcheurs locaux, etc.

Prévoyez-vous de rouvrir entièrement votre ou vos AMP au public ?
Dans toute la Méditerranée, la décision de réouverture des AMP a été motivée par des restrictions gouvernementales (accès à la côte et à la plage, règlements de santé publique, etc.)

Y a-t-il des espèces protégées dans votre ou vos AMP qui pourraient être directement touchées par la fin du confinement (par exemple des espèces nidificatrices) ?
Avec la fin du confinement, les gens reviendront à la plage et à la mer, ce qui augmentera le bruit, la pollution et la probabilité de rencontre et pourrait donc perturber les espèces qui se sont installées ou ont utilisé des zones plus tranquilles pendant le confinement. Les gestionnaires des AMP ont identifié les espèces nicheuses (oiseaux et tortues de mer) et les phoques moines comme étant celles qui pourraient être les plus touchées par la fin du confinement.