Auteur: Ignasi Mateo, SCP/RAC

Êtes-vous préoccupé par la pollution des déchets marins dans votre AMP? Le projet Plastic Busters MPAs est là pour vous aider!

Plastic Busters MPAs est un projet de 48 mois financé par le programme Interreg Med. Il vise à soutenir et à travailler avec les gestionnaires d’AMP pour assurer le maintien de la biodiversité et de préserver les écosystèmes naturels de la région méditerranéenne. Comment ? En mettant en œuvre des actions qui couvrent l’ensemble du cycle de gestion des déchets marins, en allant de la surveillance et de l’évaluation à la prévention et à l’atténuation.

Plastic Busters MPAs réunit 15 partenaires pour assurer l’exécution du projet et 17 partenaires associés, tous provenant de 8 pays, à savoir l’Albanie, Chypre, la Croatie, la France, l’Italie, la Grèce, la Slovénie et l’Espagne. Parmi les principaux partenaires du projet, sont comptés : Les gestionnaires du parc national de l’archipel toscan, du sanctuaire de Pelagos, du parc marin national de Zakynthos et du parc national maritime et terrestre de l’archipel de Cabrera.

Le coup d’envoi du projet a été donné en 2018 avec une phase d’étude se concentrant sur l’élaboration et l’harmonisation des méthodes de gestion des déchets marins et sur la liste des meilleures pratiques de gestion des déchets marins. Les méthodes de surveillance ont été appliquées avec succès lors des expéditions d’essai du projet, effectuées dans les AMP de Cabrera, du sanctuaire de Pelagos, de l’archipel toscan et de Zakynthos en 2019.

Entre-temps, le projet a lancé une phase de préparation des actions liées aux solutions contre les déchets marins. En partant des expériences et du point de vue d’un gestionnaire d’AMP, Plastic Busters MPAs a présélectionné un ensemble de 10 mesures dites « sans regret », à diriger dans les 4 AMP partenaires du projet ainsi que dans 6 AMP sélectionnées, partenaires du projet ACT4LITTER. Les mesures sélectionnées comprennent les meilleures pratiques pour le tourisme et les loisirs; les pratiques de gestion des déchets solides; le remplacement des plastiques à usage unique; l’interdiction de certains articles ou activités spécifiques; des campagnes de sensibilisation; l’installation de réception portuaire; le upcycling et / ou recyclage; les régimes de responsabilité élargie des producteurs; la pêche des déchets et des systèmes de gestion des engins de pêche abandonnés.

Les résultats et les enseignements tirés du projet serviront de base pour l’extrapolation du projet et la réplication des mêmes activités dans d’autres AMP méditerranéennes. Gardez un œil sur la page web du projet afin de recevoir toutes les informations sur nos formations et les événements de capitalisation à venir et suivez-nous sur Facebook ou Twitter pour toutes les dernières mises à jour du projet. N’hésitez pas à vous inscrire sur notre newsletter aussi!