Si les AMP sont un outil central pour la conservation des océans, toutes les AMP ne sont pas identiques. Il existe une grande variété de types d’AMP, avec des objectifs, des réglementations et, par conséquent, des résultats différents. Cette diversité est source de confusion. Par exemple, certaines AMP autorisent la pêche, l’aquaculture et l’ancrage, tandis que d’autres ne le permettent pas. Certaines AMP sont incluses dans les recensements officiels alors qu’elles ne sont pas actives dans l’océan. En l’absence d’orientations sur la manière de classer les AMP ou de déterminer leurs résultats probables, les incohérences sont considérables. Il en résulte un décalage entre ce qu’une AMP est censée accomplir et les résultats réels. Un deuxième résultat est l’absence d’un moyen fiable de contrôler la quantité d’océan réellement protégée, ce qui conduit à des chiffres inexacts et à une compréhension incohérente de la quantité de protection existant réellement dans le monde.

L’utilisation de ce guide AMP peut améliorer l’efficacité de la conception, de la mise en œuvre, de l’évaluation et du suivi des AMP existantes et futures.

Rédigé par 43 spécialistes des sciences marines et sociales provenant de 39 institutions réparties sur 6 continents, The MPA Guide : A Framework to Achieve Global Goals for the Ocean: ( Le Guide des AMP : Un guide pour atteindre les objectifs mondiaux de conservation de l’océan ) permet à la communauté internationale de mieux comprendre la protection de l’océan et de soutenir les ambitions mondiales visant à inverser la perte de la biodiversité grâce aux AMP. Pour ce faire, il classe les aires en quatre catégories de niveau de protection — intégrale, forte, modérée ou faible —,
il détermine également si les mesures de protection sont bel et bien activées dans l’eau, et il associe ces deux dimensions aux bénéfices que l’AMP est censée générer pour la faune et la flore océaniques, ainsi que pour le bon état de l’océan.

Le Guide des AMP comprend quatre dimensions fondamentales :
● Les phases de création précisent le statut d’une AMP : n’existe-t-elle que sur le papier ou est-elle pleinement mise en œuvre ?
● Les niveaux de protection clarifient l’ampleur de la protection dont bénéficie la biodiversité face aux activités extractives ou destructrices.
● Les conditions favorables définissent les principes et processus nécessaires pour mener à bien la planification, la conception et la gestion d’une AMP.
● Les bénéfices décrivent les résultats sur le plan social et en matière de conservation auxquels on peut s’attendre pour une AMP qui se trouve dans une phase de création donnée et à un niveau de protection donné, lorsque les conditions favorables sont réunies

Sur le site web du Guide des AMP, vous pouvez utiliser l’arbre de décision interactif pour déterminer le niveau de protection de votre AMP ou de votre zone dans une AMP multizone.

De nombreuses ressources telles qu’une introduction au Guide AMP, des conseils plus détaillés pour chacune des dimensions fondamentales et des vidéos explicatives sont également disponibles sur le site web.