À l’occasion de la Journée de la Terre, le 22 avril 2021, le nouveau gouvernement monténégrin a déclaré la première aire marine protégée du pays, le parc naturel de Platamuni.

L’AMP de Platamuni est située dans la partie nord-ouest de la côte monténégrine, en pleine mer, et s’étend du Cap Platamuni à la baie de Žukovica. La ville la plus proche et la plus grande des environs est Budva, au sud-est de l’AMP. Budva est l’une des plus anciennes villes (3 450 ans) de l’Adriatique (Butua était son nom dans l’Antiquité), elle est aujourd’hui la ville touristique la plus populaire de la côte monténégrine.

Cette zone est constituée à 99 % de falaises rocheuses, sans plage, ni hôtel, ni maison, ni aucune infrastructure tout le long du littoral de l’AMP, elle fait partie de la partie la plus sauvage de la côte monténégrine.

Les falaises de l’AMP de Platamuni – © Dušan Varda

L’AMP de Platamuni a été déclarée aire protégée principalement en raison de la valeur de sa biodiversité, notamment des espèces et des habitats importants à protéger. Les habitats les plus importants de l’AMP de Platamuni sont les grottes marines exceptionnelles qui présentent une richesse extraordinaire en espèces et en communautés corraligènes.

Un scyllarus artus dans l’AMP – © Dušan Varda

L’AMP ne comprend pas – encore – de zone de protection stricte, mais certaines activités restent interdites.

Le nouveau gouvernement prévoit également de proclamer deux autres AMP au Monténégro : l’AMP Katič et l’AMP Old Ulcinj (Stari Ulcinj). Nous espérons tous qu’au moins l’une d’entre elles pourra être proclamée avant la fin de cette année.

Les grottes marines sont l’un des habitats les plus importants de l’AMP – © Dušan Varda