Innovation, déchets marins, coopération en Méditerranée – le FEAMP lance un appel en faveur d’une « économie bleue durable » à travers l’Europe. Avec un budget total de 14,5 millions d’euros, cet appel permettra d’accélérer la mise en œuvre de la politique maritime européenne et le déploiement de l’économie bleue en Europe et en Méditerranée. Il sera ouvert à tous les bassins maritimes entourant les côtes de l’UE et visera un large éventail de parties prenantes de l’économie bleue.

La Journée d’information du FEAMP se tiendra le 9 novembre 2017, de 9h00 à 17h30 au Centre de conférences Borschette, Rue Froissart 36, à Bruxelles.

Ordre du jour
Enregistrement

La journée d’information sera ouverte par Karmenu Vella, Commissaire chargé de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche. Cette journée marquera le lancement de l’un des engagements de l’Union Européenne lors de la conférence mondiale « Our Ocean 2017 » à Malte et constitue une étape directe vers une action concrète pour une économie bleue durable.

L’appel pour une économie bleue durable comprend quatre volets visant à soutenir l’innovation et à rapprocher les résultats de la recherche des marchés, ainsi qu’à renforcer les capacités et les réseaux pour une utilisation durable de nos bassins maritimes. De cette façon, l’appel soutiendra la création d’emplois durables, l’innovation et l’entrepreneuriat dans l’économie bleue.

Volet 1 – Projets de démonstration pour l’économie bleue : 8 000 000 €. Il stimulera des projets de démonstration basés sur des technologies innovantes pour tester, déployer et étendre de nouvelles applications et solutions industrielles et de services pour l’économie bleue. Cela contribuera à améliorer la disponibilité des technologies et / ou des services maritimes innovants sur le marché.

Volet 2 – Méthodologies et technologies efficaces contre les déchets marins : 2 000 000 €. Il soutiendra des méthodologies et des technologies concrètes pour réduire le volume et la nocivité des déchets marins provenant de sources marines, pour surveiller et quantifier la contribution des sources marines de déchets marins et pour les éliminer et les recycler, de manière efficace et respectueuse de l’environnement.

Volet 3 – Les réseaux bleus pour la Méditerranée : 3 000 000 €. Il encouragera la création de réseaux pour soutenir la création d’emplois, l’innovation et l’esprit d’entreprise dans l’économie bleue de la mer Méditerranée grâce à la coopération entre une grande variété d’acteurs tels que les instituts d’éducation et de formation, les groupements maritimes et les communautés locales de la pêche de l’Union Européenne et de ses pays partenaires en Méditerranée.

Volet 4 – Actions conjointes pour une économie bleue durable en Méditerranée : 1 500 000 €. Il soutiendra la restauration des écosystèmes côtiers et marins endommagés ou dégradés dans les zones de la Méditerranée avec un fort potentiel pour un large éventail de services écosystémiques marins.

Plus d’informations sur:
https://ec.europa.eu/easme/en/information-day-blue-growth-calls-under-emff