Voici quelques points forts de la participation de MedPAN et des initiatives clés au niveau méditerranéen et mondial.

Grâce à l’énergie inlassable de la Présidente de MedPAN, de sa Secrétaire exécutive, des membres du Conseil d’Administration et de l’équipe du Secrétariat, et grâce à la collaboration avec nos partenaires clés en Méditerranée et au-delà, MedPAN a été très actif pendant le Congrès et a contribué à mettre en lumière les besoins des gestionnaires d’AMP et les réseaux de gestionnaires d’AMP.

Invitation au PAMEx

Intervention de Puri Canals pour le lancement du PAMEx

Avant l’ouverture du Congrès, le PAMEx – La Méditerranée : une mer exemplaire d’ici 2030 a été lancé et MedPAN a été invité avec le MedFund pour parler des besoins de gestion des AMP, des défis et de la valeur des réseaux. Purificació Canals a prononcé un allocution stimulante avec des images de notre réseau en toile de fond. Cette initiative de haut niveau rassemble 8 gouvernements méditerranéens et 5 organisations internationales. L’axe 1 du plan d’action concerne la préservation de la biodiversité marine et côtière et cite MedPAN comme une initiative à soutenir.

Replay du lancement du PAMEx

Participation à de nombreuses sessions

MedPAN a ensuite contribué tout au long de la semaine à plusieurs sessions organisées sur les pavillons Méditerranée, OFB, Finances ou Océan. Le message principal délivré est que des réseaux de gestionnaires d’AMP forts à différentes échelles géographiques, qu’elles soient locales, nationales ou régionales, sont essentiels pour soutenir l’efficacité de la gestion des AMP et atteindre les objectifs 2030. En travaillant ensemble, les gestionnaires d’AMP peuvent gagner du temps, prioriser, se faire entendre, collecter des fonds… En outre, des messages clés ont été partagés sur l’importance de connecter ces réseaux en Méditerranée et à l’échelle mondiale, au-delà de la Méditerranée, pour amplifier l’impact et créer une large communauté de pratiques.

Session surla complémentarity des réseaux sur le stand de l'OFB

Solutions méditerranéennes

MedPAN faisait également partie des 12 organisations de conservation réunies sur le Pavillon ” Mediterranean Solutions ” pour mettre en lumière les principales menaces environnementales, les activités de coopération en matière de conservation qui ont été conjointement mises en œuvre et pour discuter des futurs défis de conservation dans la région. Un replay de toutes les sessions est disponible sur la chaîne Youtube de l’UICN Méditerranée.

Un communiqué de presse commun a été publié à l’issue du congrès.

Mediterranean Solutions

Le Pavillon ” Mediterranean Solutions ” a notamment été l’occasion de mettre en avant le nouveau Consortium méditerranéen pour la biodiversité, mais aussi la nouvelle alliance mondiale dans laquelle MedPAN et le MedFund sont impliqués (voir ci-dessous), et la nouvelle Highly Protected Mediterranean Initiative du MedFund (voir ci-dessous). Ce fut également l’occasion de mettre en avant les principaux résultats et recommandations du processus du Forum des AMP de Méditerranée 2020-2021.

Regardez cette courte vidéo qui a été produite sur le pavillon Mediterranean Solutions :

Dans cette video: Jean Jalbert - DG of Tour du Valat - #France Purificació Canals – President of MedPAN Hédi Chebili – DG of Environment and Quaility of Life - #Tunisia Hugo Morán – State Secretary for the Environment - #Spain Lefteris Arapakis – Director of Enalia Physis Environmental Research Center - #Cyprus Édouard Jean – Field manager for CAPTE /PPI-OSCAN - Tunisia Elena Pita – Director of Fundación Biodiversidad - Spain Susana Salvador – Executive Secretary of ACCOBAMS Blanca Moreno-Dodson – Director of Center for Mediterranean Integration - France André Hoffmann – President of MAVA Foundation

Le Congrès a également vu le lancement de l’Alliance mondiale pour la protection marine entre les réseaux de gestionnaires d’AMP, les fonds fiduciaires pour la conservation et les réseaux de fonds fiduciaires pour la conservation, initiée par MedPAN, RedLAC, Costa Rica por siempre, Le MedFund et le projet Ocean Governance avec le soutien de partenaires clés: RAMPAO, MARFund, CaMPAM, NAMPAN, Café. Ce lancement a été célébré lors d’une soirée particulièrement réussie et présenté le lendemain sur la scène centrale du Pavillon Finances. En un mot, pour atteindre l’objectif 30×30, il faut stimuler la gestion efficace et le financement durable des AMP. Les fonds fiduciaires pour la conservation, les réseaux de fonds fiduciaires pour la conservation et les réseaux de gestionnaires d’AMP, aux niveaux national et régional, unissent leurs forces au niveau mondial pour agir en tant que communauté mondiale d’acteurs afin de soutenir les AMP gérées de façon efficace et financées de manière durable, pour s’assurer que les objectifs des AMP post 2020 sont pleinement mis en œuvre sur le terrain.

Lancement de l'alliance mondiale pour la protection marine

Enfin, le MedFund a lancé la ” Highly Protected Mediterranean Initiative ” le 7 septembre. Guidé par la science et encouragé par les engagements de plusieurs leadeurs à accroitre le nombre d’AMP de protection forte en Méditerranée, le Conseil d’Administration du MedFund a décidé de créer un nouveau guichet dédié aux AMP bénéficiant d’un haut degré de protection appelé Highly Protected Mediterranean Initiative. La Fondation MAVA soutient cette initiative, devenant ainsi le premier partenaire à rejoindre ce mécanisme de financement. Le MedFund lancera un appel à intérêt dédié aux AMP à haut niveau de protection à la fin de l’année 2021 afin de les soutenir à partir de 2022.

Lancement de la Highly Mediterranean Protected Initiative

Marseille Manifesto

Sur une note finale plus large, l’UICN a publié le Marseille Manifesto qui vise à capturer les priorités par le biais de messages clés liés aux travaux du Congrès, y compris les engagements et annonces importantes qui ont émergé des événements du Congrès. L’accent est mis sur la reprise post-pandémie et la crise biodiversité-climat, ainsi que sur l’importance de poursuivre la collaboration et les partenariats, de promouvoir les investissements dans la nature et d’enrayer la perte de biodiversité en s’engageant en faveur d’un cadre mondial de biodiversité post-2020 transformateur, efficace et ambitieux. Le Congrès implore les gouvernements de fixer des objectifs ambitieux en matière d’aires protégées et d’autres mesures efficaces de conservation par zone (OECM) en demandant qu’au moins 30 % de la planète soit protégée d’ici 2030. Il a également été mentionné que des objectifs quantitatifs ambitieux sont insuffisants s’il n’y a pas d’engagement pour une mise en œuvre efficace et un financement significatif de la conservation.

Un processus de révision et de conseil appuyé par les membres de l’UICN a permis de finaliser la déclaration, qui a été présentée et acclamée lors de la 8e séance de l’Assemblée des membres, le 10 septembre 2021.

Les membres et les partenaires de l’UICN s’engagent à fournir des contributions clés qui seront suivies au sein d’une nouvelle Plateforme de l’UICN ” Contributions pour la nature “.

Enfin, 137 motions et résolutions ont été adoptées par les Membres de l’UICN : https://www.iucncongress2020.org/assembly/motions.

Vous pouvez regarder un certain nombre de replays de sessions du congrès en accès libre, y compris la cérémonie d’ouverture.