Suite à l’atelier MedPAN et à la semaine de conférence FishMPABlue2 à Majorque, en Espagne, 19 participants (13 AMP et 6 partenaires du projet) se sont rendus à Ibiza le 16 novembre 2018 pour une visite d’échange sur le terrain d’une journée axée sur les mesures appliquées ou prévues dans le cadre du projet FishMPABlue2 de la Réserve marine d’Es Freus.

2018 Exchange visit Es Freus

Le matin, les participants ont eu l’occasion de rencontrer les pêcheurs et les représentants de l’administration des pêches sur le port d’Ibiza et dans les locaux de la Cofradias. Les pêcheurs ont expliqué le changement de mentalité de leur communauté envers les zones où la pêche est interdite. Autrefois méfiants à l’égard des mesures réglementaires prises par l’administration des pêches, les pêcheurs prennent maintenant l’initiative en proposant la désignation d’une nouvelle réserve marine dans le nord-est d’Ibiza, à Tagomago.

Les participants ont également été initiés à la certification  » PEIX SI  » qui a été développée localement à l’initiative des pêcheurs. Ce mécanisme de certification vise à valoriser les produits de la pêche artisanale locale et à assurer la traçabilité du bateau à l’assiette. Après une période d’expérimentation, cette procédure de certification est devenue la norme en vigueur.

De l’avis du représentant de l’administration des pêches, l’élaboration de ce label n’aurait jamais été couronnée de succès si elle n’avait pas été initiée et réalisée par les pêcheurs eux-mêmes. Il a insisté sur le fait que ce type d’approche bottom-up sans précédent est le signe encourageant d’un changement profond des mentalités et a également souligné l’importance de structurer les communautés locales de pêcheurs au sein de Cofradias. Sans la coopérative, aucune des initiatives prises à Ibiza n’aurait été possible.

Les participants ont ensuite passé l’après-midi à Formentera, où ils ont rencontré les rangers de la réserve marine d’Es Freus. La discussion a principalement porté sur les stratégies de surveillance et sur l’installation de caméras actuellement prévue dans le cadre du projet FishMPABlue2 visant à améliorer la surveillance de la zone de non-prélèvement. Les gestionnaires des AMP et les gardes locaux ont échangé sur les contraintes techniques et juridiques liées à ce projet et à l’utilisation d’autres technologies de surveillance telles que les drones. Les gardes ont accompagné les participants à une excursion en bateau pour visiter la réserve et expliquer le zonage et la réglementation des activités de pêche.

Les visites d’échange font partie intégrante de la stratégie de renforcement des capacités pour améliorer la gestion des AMP en Méditerranée, développée par MedPAN et ses partenaires WWF Méditerranée et PNUE-MAP-SPA/RAC. Le but de ces visites d’échange est de permettre aux gestionnaires d’AMP et autres parties prenantes de bénéficier de retours d’expériences réussies pour construire des réponses opérationnelles adaptées à leurs propres besoins. http://medpan.org/fr/activites_principales/visites-dechanges/

Étiqueté avec :