En novembre 2020, gestionnaires du littoral, experts des aires protégées, chercheurs et autres administrations se sont réunis pour l’atelier de renforcement des capacités en ligne organisé par l’UICN-Med, le Centre de recherche environnementale Enalia Physis, Natura Jadera et l’IAS-CNR afin de mettre en évidence la valeur des plages naturelles de Méditerranée recouvertes de Posidonia oceanica.

Les participants ont découvert des méthodes détaillées et rentables de suivi de ces environnements, ainsi que des exemples de suivi réussis dans toute la région méditerranéenne.

Des présentations ont été organisées en anglais, en espagnol et en français par des experts régionaux de toute la Méditerranée qui ont offert des aperçus intéressants sur les aspects clés du suivi des herbiers de posidonies, les outils de suivi morphologique et écologique des systèmes de dunes de plage, les études d’érosion et la manière de collecter des informations climatiques dans le cadre du suivi.

Au cours de la deuxième journée de l’atelier, les participants ont eu l’occasion de prendre part à des groupes de travail interactifs organisés par pays (Espagne, Italie et Croatie) et par région (Grèce/Chypre) pour discuter et partager des expériences sur les défis techniques, sectoriels et législatifs liés au suivi des plages où se trouvent des banquettes de posidonie. Chaque groupe de travail a été animé par des experts des partenaires du projet POSBEMED2 et les expériences des différents groupes de travail ont été partagées lors d’une session finale ouverte.


En savoir plus sur le Centre de recherche environnementale Enalia Physis, un partenaire du projet POSBEMED2 qui travaille sur la plage de Spyros, un site pilote du projet à Chypre. Enalia Physis a partagé la manière dont le centre développe un plan de gestion stratégique de la plage (article en anglais seulement) qui prend en compte toutes ses caractéristiques environnementales.