En 2004, le gouvernement régional d’Andalousie a invité les bateaux de pêche artisanale à installer volontairement à bord des systèmes de surveillance électronique qui ne sont actuellement pas obligatoires en vertu de la législation européenne. Aujourd’hui, 97 % de la flotte locale en Andalousie est équipée de systèmes de surveillance électronique appelés ” boîtes vertes “. La boîte verte est un dispositif qui utilise le réseau mobile pour envoyer toutes les trois minutes au centre de contrôle de la pêche des informations sur la position, la trajectoire et la vitesse du navire. Cela permet aux autorités de suivre les mouvements des navires en temps réel. Les boîtes vertes fournissent des données précieuses pour améliorer la gestion des pêches, décourager la pêche illégale et assurer la sécurité des travailleurs en mer.

IUUWatch, une coalition de 5 ONG dédiées à la lutte contre la pêche illégale, a publié l’année dernière cette vidéo très intéressante qui met en évidence l’adhésion des pêcheurs à cette initiative.

Small Scale Fisheries Vessel Monitoring: Success Stories from Andalucia from Environmental Justice Foundation on Vimeo.