Renforcer la durabilité des actions : Développer les zones de non-prélèvement/aires marines protégées co-gérées et financièrement durables

Contexte

Les ressources marines de la Méditerranée ont été exploitées pendant des milliers d’années et, à ce titre, la Méditerranée est aujourd’hui en “burn out”. Au cours des 50 dernières années, les populations de mammifères marins de la Méditerranée ont chuté de 41 % et environ 80 % des stocks de poissons sont surexploités. Plus de la moitié (53 %) de ses requins sont menacés d’extinction et la Posidonia oceanica, l’herbier marin de la Méditerranée qui constitue un important habitat de nurserie pour de nombreuses espèces, un puits de carbone et un tampon contre l’acidification de la mer, a diminué de 34 %.

Le rétablissement des populations d’espèces et l’amélioration des habitats marins ont été enregistrés, notamment dans les aires marines protégées (AMP) et dans les zones de non-prélèvement qui sont bien gérées et contrôlées.

Sur plus de 1 000 AMP méditerranéennes existantes, très peu ont enregistré une augmentation de la biomasse et de la biodiversité des poissons, ce qui a profité aux communautés locales, et seulement 0,04 % (815 km2) du bassin est couvert par des zones de non-prélèvement.

Partneriat:

Huit partenaires directs :

Quatre partenaires indirects :

Quatre partenaires associés :

Le projet

Démarrage et durée : 01/07/2020 pour une durée de 30 mois

Budget total : 5 943 266 euros

Pour faire la différence, les partenaires se concentreront sur la création de nouvelles zones de non-prélèvement et fourniront un ensemble de solutions pour améliorer la gestion et la gouvernance des zones de non-prélèvement et AMP existantes. Chaque site présentera des approches et des outils spécifiques pour traiter les problèmes récurrents en termes de gouvernance, de conception, de financement et d’application, et permettra de s’en inspirer et d’éventuellement les reproduire.

Dans chacun des sites du projet, les pêcheurs, ainsi que d’autres acteurs clés, seront responsabilisés grâce à leur participation. Dans le cadre du processus décisionnel, les pêcheurs élaboreront leurs solutions de gestion qui garantiront une pêche rentable pour l’avenir et assureront la volonté de maintenir leur engagement au-delà de la fin du projet.

Le projet est conçu pour garantir un impact à long terme. La durabilité financière des initiatives locales sera garantie par le renforcement des compétences financières au niveau local, l’expérimentation et la mise en œuvre de mécanismes de financement et l’attraction de nouveaux investisseurs. Les résultats du projet seront étendus au niveau régional en soutenant le renforcement des capacités, en diffusant et en échangeant les leçons apprises, en promouvant la mise en réseau afin d’amplifier l’impact et d’augmenter le potentiel de reproduction en inspirant et en impliquant d’autres AMP et pêcheurs des pays méditerranéens et au-delà.

L’ambition du projet

Sites où les activités seront mises en place

Financeurs du projet

Financeur principal : Fondation MAVA

Co-financeurs :

  • WWF Network
  • WWF SSF project 
  • Nestle Cereal Department in Turkey
  • Agence française de développement (AFD) 
  • EU projects (Odyssea, Fishforward, MPA Networks /Interreg MED)
  • EU-funded IMAP-MPA project (Towards achieving the Good Environmental Status of the Mediterranean Sea and Coast through an Ecologically Representative and Efficiently Managed and Monitored Network of Marine Protected Areas)
  • FFEM-funded project (COGITO)
  • Fondation Albert II de Monaco
  • The MedFund
  • CEPF Kuriat
  • Municipality of Monastir
  • Marilles Foundation (Stewards of the sea)
  • LIFE in-kind contribution
  • HCMR institutional funding
  • EU Data Collection Framework (MEDIAS)
  • University of Athens
  • Office français de la biodiversité
  • MTF: Mediterranean Trust Fund (Trust Fund for the Mediterranean Action Plan)
  • Pelagos Sanctuary
  • United Nations Development Programme
  • Conservatoire du littoral
  • WWF Greece
  • IUCN Med

Pour plus d’information, merci de contacter :
Marina GOMEI – WWF Méditerranée : mgomei@wwfmedpo.org