Présenté pendant l’atelier régional d’échange d’expérience 2018 du réseau MedPAN.

La création d’une aire marine protégée à Collo est l’initiative d’un collectif d’associations locales actives dans les domaines différents de la pêche artisanale, les activités sous-marines, du tourisme et de l’écologie. Cette initiative est considérée comme une première en Algérie et dans d’autres pays du bassin méditerranéen, puisque d’habitude, c’est l’administration (pêche, Forets, environnement…) qui se charge de tout le processus, de création et de classement jusqu’à la classification. Mais l’association de Collo se heurte à diverses difficultés : le statut de l’association comme porteur de projet et la cogestion de l’AMP avec les administrations partenaires y compris les principaux acteurs de la société civile. Plusieurs actions ont été entreprises dans le souci de trouver des solutions avec un ancrage juridique : parmi ces actions préparatoires de communication et d’engagement, différentes rencontres (séminaires et ateliers…) ont été organisées depuis plus d’un an entre plusieurs administrations impliquées directement ou indirectement dans le processus de création de l’AMP (Direction générale de la pêche, Direction de l’Environnement…) et les associations initiatrices du projet de création, sans omettre l’inscription d’une opération d’élaboration du plan de gestion dans le cadre du programme DIVECO2, une convention de financement de 15 millions d’euros signée entre le gouvernement algérien et l’Union Européenne qui vise à augmenter la diversification économique du pays au travers le développement durable et l’amélioration des performances économiques du secteur de la pêche et de l’aquaculture.

Présentation powerpoint

Contact: Mohamed Lamine Baaziz, AMP de Collo / association Rhummel Underwater, Algérie (contacter le secrétariat MedPAN pour plus de détails)

Étiqueté avec :