La tendance actuelle de la « croissance bleue » en Méditerranée s’accélère à un rythme proche de la non-durabilité et il est urgent d’adopter une approche intégrée de la gestion de la mer à l’échelle du bassin pour assurer la conservation de son environnement marin unique. Les Aires Marines Protégées (AMP) sont spécialement établies pour protéger les écosystèmes marins, les processus, les habitats et les espèces, ce qui contribuent également à la restauration et à la reconstitution des ressources pour l’enrichissement social, économique et culturel. Malgré le statut des AMP pour la protection de l’environnement, de nombreux secteurs économiques fonctionnent à l’intérieur ou à proximité de ces zones protégées. L’encouragement pour la croissance bleue et la mise en œuvre de la directive sur la Planification de l’Espace Maritime devront prendre en compte les besoins de ces zones et leur expansion future, comme le prévoient les engagements découlant de la directive sur la diversité biologique et la directive Habitats.

De nombreux projets de l’UE et d’autres initiatives ont publié des résultats et des recommandations concernant les AMP et leurs interactions avec les secteurs économiques, mais une approche intégrée pour la Méditerranée fait défaut. Le projet PHAROS4MPA entend capitaliser les résultats existants et fournir un cadre intégré de recommandations sur la collaboration pratique nécessaire entre les AMP de Méditerranée et les secteurs maritimes. Le résultat attendu du projet est d’améliorer l’efficacité de la gestion et la mise en réseau des AMP méditerranéennes. Ceci contribuera ainsi à la conservation de la biodiversité marine et des écosystèmes naturels.

Ce projet de capitalisation est mené par le WWF-France, en partenariat avec huit organisations / institutions / agences * de six pays et de neuf partenaires associés **. PHAROS4MPA se déroulera sur 18 mois, de février 2018 à juillet 2019. Le projet est financé par Interreg Med, un programme financé par le Fonds Européen de Développement Régional. Le premier comité de pilotage du projet a eu lieu à Rome les 27 et 28 mars 2018.

Appel aux gestionnaires d’AMP: Votre AMP a-t-elle été affectée par les navires de transport maritime? Par l’aquaculture? Par la pêche? Ou tout secteur maritime / maritime? Le moment est venu de vous faire entendre! Nous aimerions en apprendre davantage auprès de vous et développer des analyses et des recommandations basées sur les problèmes rencontrés sur le terrain. Vos connaissances deviendront utiles pour vos collègues et futurs gestionnaires d’AMP! Envoyez un email à Catherine Piante cpiante@wwf.fr en nous racontant votre expérience et vos questions. Ou si vous n’avez pas le temps d’écrire, contactez-la sur Skype catherinepiantewwf.

 

*Partenaires: WWF France, CAR/PAP, Fonds de Développement Régional pour la Région Nord Egée, AKZM en Albanie, Institut de la République de Slovénie pour la Conservation de la Nature, CNR en Italie, WWF Méditerranée, Université de Girone en Espagne

**Partenaires associés: MedPAN, WWF Espagne, France Energie Eolienne, REMPEC, CAR/ASP, European Boating Industry, WWF Grèce, Agence Française pour la Biodiversité, CPMR.