Présenté pendant l’atelier régional d’échange d’expérience 2018 du réseau MedPAN.

Le Parc marin de la Côte Bleue (PMCB) a été l’un des précurseurs en Méditerranée en ce qui concerne le déploiement des récifs artificiels (4.884 m3 d’AR), couplé à 2 réserves protégées de 295 ha, où toute activité de pêche, plongée sous-marine et mouillage est interdite. Pendant 35 ans, le Parc a utilisé à la fois des récifs de production (7 types d’architecture) et des récifs de protection (5 types de 326 obstacles lourds) répartis sur 17,5 km, créant des barrières contre le chalutage illégal dans la limite des 3 milles nautiques. Le déploiement des AR et des réserves a été utilisé comme outils complémentaires qui ont contribué à soutenir les pêches traditionnelles à petite échelle et à protéger les ressources et les habitats.

Présentation powerpoint

Contact: Eric Charbonnel, Parc Marin de la Côte Bleue, France (contacter le secrétariat MedPAN pour plus de détails)