Présenté pendant l’atelier régional d’échange d’expérience 2018 du réseau MedPAN.

A la demande des professionnels, le Pescatourisme constitue l’un des objectifs de création de l’AMP de Taza à Jijel, au même titre que l‘objectif de préservation de l’activité de la pêche artisanale. La procédure de mise en place à abouti au décret exécutif N° 203-2016 du 25 juillet 2016 qui reconnaît officiellement cette activité en Algérie. L’activité de Pescatourisme doit faire l’objet de demandes d’agrément auprès des commissions du transport maritime. Mais les procédures sont longues. A ce jour, 4 demandes d’agrément ont été traitées sur les 8 déposées.

Entre-temps, des travaux de réflexion et de recherche ont été lancés en partenariat avec l’université de Jijel, WWF, l’organisation Marco Polo, la direction de la Pêche de la wilaya de Jijel, la direction générale de la pêche et de l’aquaculture, le Ministère de l’agriculture et le Parc National de l’AMP de Taza pour étudier les perspectives de cette activité en gardant en point de mire son principal objectif: la réduction de l’effort de pêche compensée par une nouvelle source de revenu pour les professionnels. Enfin, des études marketing sont aussi lancées pour la promotion de ce nouveau service éco-touristique qui doit jouer son rôle dans le développement socioéconomique des territoires.

Présentation powerpoint

Contact: Nadia Ramdane, DPRH Jijel, Algérie (contacter le secrétariat MedPAN pour plus de détails)


Étiqueté avec :