Présenté pendant l’atelier régional d’échange d’expérience 2018 du réseau MedPAN.

Actuellement, il n’y a pas de base légale pour la gestion communautaire dans les AMP en Turquie comme dans beaucoup d’autres pays méditerranéens. Pourtant, les zones interdites et les zones de pêche restreinte de la baie de Gökova ont été établies par consensus par les membres de la communauté de pêcheurs. Ultérieurement, le système de gardes en mer mis en place par la Mediterranean Conservation Society a permis aux pêcheurs communautaires d’assurer la surveillance et l’application de la loi en étroite collaboration avec les Gardes Côtes et la Direction générale des pêches et de l’aquaculture. Comme les “ No-Take Zones ” et l’application correcte de la loi par ces gardes communautaires ont apporté de avantages tangibles et solides à la pêche, une loi non contraignante de cogestion est naturellement apparue dans la baie de Gökova. Divers projets de suivi de la gestion des pêches, des activités de suivi et des réunions gouvernementales ont été organisés avec la participation de la communauté locale de pêcheurs, où les fonctionnaires ont pu obtenir les informations de première main. La prospérité économique permet aux coopératives de pêche de réaffirmer leur statut et leur rôle lorsqu’elles sont proactives dans tout processus décisionnel. Le processus de cogestion dans la baie de Gökova a été récompensé par la Commission Générale des Pêches pour la Méditerranée comme étant la meilleure pratique en matière de pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire. A l’avenir, le système pourrait facilement être évalué pour avoir une base légale avec le soutien du gouvernement.

Présentation powerpoint

Contact: Zafer Kizilkaya, Mediterranean Conservation Society, Turquie (contacter le secrétariat MedPAN pour plus de détails)

Étiqueté avec :