Le réseau MedPAN s’est retrouvé autour de 3 réunions importantes en ce début d’été. En visioconférence bien sûr, COVID-19 oblige, les membres des 3 Working Groups que MedPAN entend développer dans les années à venir, ont dialogué pour définir un cadre de travail et des modalités d’échanges.

Axés sur la pêche artisanale durable, la conservation des espèces mobiles, et le financement durable des AMP, ces Working Groups s’inscrivent au coeur de la nouvelle stratégie de MedPAN pour doter le réseau d’une expertise approfondie et permanente sur ces thématiques clés.

L’objectif des Working Groups est double :

  • Il s’agit d’une part de constituer un pool d’experts et d’AMP ayant une expérience sur le sujet, que d’autres AMP du réseau pourront interpeller pour un soutien technique. Chaque groupe sera coordonné par une ou plusieurs AMP et le secrétariat MedPAN, qui auront pour mission de modérer, aiguiller et faciliter les échanges. Dans l’immédiat, cette fonction des groupes sera testée à travers l’accompagnement de projets pilotes mis en oeuvre par des AMP sur ces thématiques dans le cadre du projet Interreg MPA NETWORKS que MedPAN coordonne. Pour cela, au sein du groupe, seront identifiés des experts pouvant apporter un soutien à ces AMP en fonction de leurs problématiques. Ces experts conseilleront les AMP pilotes sur l’adaptation de méthodologies et approches qu’elles souhaitent mettre en oeuvre et contribueront, une fois les actions réalisées, à la formulation de recommandations pour faciliter le transfert des ces approches à d’autres AMP potentiellement intéressées.
  • D’autre part, les Working Groups apporteront un soutien technique aux actions mise en oeuvre par le réseau : MedPAN aux large spectre d’activités, allant du renforcement des capacités, connaissance, au policy support, en passant par des actions de communication. Concrètement, les groupes seront par exemple consultés pour affiner les approches sur les formations que le réseau va proposer, aider à identifier les enjeux liés à ces thématiques qui devraient être mis en avant dans la feuille de route post-2020 des AMP de Méditerranée (processus du Forum et de la Feuille de route qui va bientôt démarrer), ou encore contribuer à la formulation de recommendations ciblées à différents niveaux de décision (du local à l’international).

La philosophie de cette approche fondée sur l’échange consiste autant à donner qu’à recevoir. Au-delà des contributions de chaque membre du Working Group, l’ambition est que chacun y trouvera son compte et bénéficiera de l’expérience des autres.

  • Le groupe de travail sur la pêche artisanale est coordonné par l’AMP de Torre Guaceto en Italie et la Mediterranean Conservation Society en Turquie.
  • Le groupe de travail sur les espèces mobiles est coordonné par l’AMP de Portofino en Italie et le Parc national de Port-Cros en France.
  • Le groupe de travail sur le financement durable est coordonné par le parc national de Brijuni en Croatie et la fondation Marilles en Espagne.

Les contributions de ces 3 Working Groups s’inscrivent dans le cadre de 3 projets auxquels MedPAN participe pour la période 2020-2022: le projet MPA NETWORKS, le projet MAVA et le projet COGITO.