Comme l’a récemment rappelé MPA news*,  » la valeur des réseaux de gestionnaires d’AMP est considérable: que ce soit à l’échelle nationale, régionale ou mondiale, de tels réseaux peuvent favoriser le transfert de connaissances d’une façon et à un niveau que d’autres méthodes –  rapports, formations, conférences – ne peuvent égaler. Les réseaux de gestionnaires d’AMP efficaces sont une source d’orientation continue. « 

Aujourd’hui, les réseaux régionaux de gestionnaires d’AMP sont sous les feux de la rampe y compris sur une scène institutionnelle, où ils sont reconnus pour soutenir et accélérer la mise en œuvre des politiques liées aux AMP. Leur rôle central dans la consolidation des efforts nationaux pour protéger la biodiversité marine est de plus en plus pris en compte.

C’était le cas lors de la 22ème réunion de l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (SBSTTA) de la Convention sur la Diversité Biologique qui s’est tenue la semaine dernière à Montréal, au Canada. Cet organe consultatif scientifique, composé de représentants gouvernementaux, fournit à la Conférence des Parties à la Convention (COP) et, le cas échéant, à ses autres organes subsidiaires, des avis opportuns sur la mise en œuvre de la Convention. Les recommandations qu’il produit sous-tendent les résolutions qui seront adoptées par la COP à la fin de l’année à Charm el-Cheikh, en Egypte. Grâce à son statut d’observateur de la CBD, MedPAN a participé à la réunion, représentée par sa présidente Purificacio Canals. Elle y a pris la parole pour rappeler l’importance des réseaux de gestionnaires d’AMP et le rôle qu’ils jouent dans la réalisation de l’aspect qualitatif de l’objectif 11 d’Aichi : l’efficacité de la gestion des AMP.

Dans cette vidéo, enregistrée lors de la réunion d’experts de la CDB tenue en février 2018, Puri explique comment les réseaux d’AMP peuvent contribuer à renforcer les capacités des gestionnaires d’AMP, un élément essentiel au succès des mesures de conservation spatiales :

#T11ExpertInterviews – Puri Canals

Continuing the #T11ExpertInterviews series, next up is Puri Canals, the President of the Network of Marine Protected Areas Managers in the Mediterranean (medPAN). She believes that increasing the capacity of managers and promoting efficient networking between them is essential to achieving Target 11. Watch:

Publiée par Convention on Biological Diversity sur Vendredi 8 juin 2018

La réunion du SBSTTA avait également pour objectif de jeter les bases des négociations mondiales sur la biodiversité après 2020 et, comme l’a rappelé le Dr. Cristiana Paşca Palmer, Secrétaire exécutive de la CDB :  » [C’est une étape étape] essentielle pour atteindre la vision 2050 de la Convention qui est de vivre en harmonie avec la nature, la biodiversité étant valorisée, conservée, restaurée et utilisée avec sagesse, en maintenant les services écosystémiques, en préservant une planète saine et en offrant des avantages essentiels pour tous. «  Le communiqué de presse publié juste avant la réunion souligne les principaux points à l’ordre du jour et les rapports et communiqué de presse post-conférence en résument les résultats et recommandations. L’un des sujets abordés était la définition et l’identification des Autres Mesures Spatiales de Conservation (AMSC) et comment elles s’intègrent dans des paysages terrestres et marins plus vastes, dans la gouvernance et l’équité.

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et la Commission Européenne ont également reconnu la valeur des réseaux d’AMP. Ces 2 institutions ont récemment adopté la feuille de route 2018 sur des océans sains, productifs et résilients. L’objectif 3 de cette feuille de route ‘ Soutenir des écosystèmes marins et côtiers sains  » souligne spécifiquement le rôle des réseaux de gestionnaires d’AMP et plus spécifiquement les résultats du projet de réseau d’AMP transatlantique financé par l’UE que le PNUE et l’UE considèrent comme un jalon important.

Vidéo du projet de réseau de l’AMP transatlantique:

Cette compréhension croissante et la reconnaissance du rôle des réseaux régionaux de gestionnaires d’AMP est de fait une très bonne nouvelle car cela pourrait permettre de canaliser davantage de fonds vers ces réseaux pour soutenir la gestion des AMP et la conservation de la biodiversité marine.

 

* Challenges, successes and lessons building effective MPA managers networks