AMP : Cape Greco, Cyprus

Thème : Cartographie d’habitat

Contexte : L’AMP Cape Greco est une jeune AMP créée en 2018 en tant que site Natura 2000. Les concrétions ou bioconstructions biogéniques méditerranéennes (e.g. récifs coraliens, plateformes carbonatées) ont une fonction importante au sein des écosystèmes marins, puisqu’elles confèrent une protection des rives rocheuses du littoral et améliorent la biodiversité et les processus écologiques en fournissant une hétérogénéité et complexité structurelle. Cependant, il y a encore aucune information disponible sur la composition, l’étendue et l’état de santé de ces structures au sein de l’AMP Cape Greco.

Objectif du projet : Le projet vise à cartographier trois taxons importants qui existent dans l’AMP Cape Greco. Il s’agit notamment du corail scléractinien Cladocora caespitosa, des récifs de Vermetid (Dendropoma sp.) et les bioconstructions Lithophyllum sp., qui sont toutes incluses dans l’annexe I de la directive habitats (92/43/CEE). Le projet permettra d’établir une base pour de nouvelles recherches, l’élaboration d’un programme de surveillance et la mise en œuvre de mesures de conservation.

Durée : 12 mois

Budget total : 10 000 €

Financement MedPAN : 7 500 €

Étiqueté avec :