Dans le cadre du projet PAMGEST (monitorage par acoustique passive – PAM – au service de la protection et de la gestion de la faune marine : application au Corb Sciaena umbra), l’institut Chorus et ses partenaires organisent un atelier dédié aux gestionnaires d’Aires Marines Protégées (AMP) le 8 avril 2020 à Marseille.

L’objectif de cet atelier est de réaliser un travail collectif pour définir un protocole standardisé de suivi PAM et une méthodologie d’intégration des résultats du suivi dans les programmes de surveillance et de gestion.
L’atelier vise également à diffuser le potentiel du PAM et à échanger avec les gestionnaires d’AMP. Les conclusions collectives de l’atelier seront utilisées pour la préparation du guide « Surveillance acoustique passive du Corb: de la mesure à la gestion et à la conservation ».

Inscriptions :
L’inscription est réservée aux gestionnaires d’AMP et elle est gratuite. Pour les participants étrangers ou pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, un webinar sera organisé. Aucune prise en charge n’est disponible, le déplacement sera aux frais du participant. Vous pouvez vous inscrire (de préférence avant le 30 mars 2020) en utilisant ce lien :
https://www.eventbrite.com/e/passive-acoustic-monitoring-for-vulnerable-species-management-registration-95492563829

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter Lucia di Iorio : lucia.diiorio[at]chorusacoustics.com

Contexte :
La gestion des espèces exploitées, vulnérables et mobiles et de leurs sites de reproduction est une priorité pour les gestionnaires de l’environnement mais souvent difficile à évaluer sur de vastes zones. Des suivis standardisés, réguliers et à long terme sont nécessaires pour identifier les sites fonctionnels, évaluer la dynamique des populations et leur répartition.

L’objectif du projet PAMGEST est de promouvoir la surveillance acoustique passive (PAM) pour les programmes de gestion. L’objectif général est d’offrir aux AMP en routine, de façon réplicable et standardisée une méthode basée sur l’écoute des sons nécessitant un faible effort logistique et humain afin d’améliorer l’efficacité des mesures de gestion et de conservation du corb (Sciaena umbra) et d’autres espèces vulnérables telles que le mérou brun (Epinephelus marginatus).

Ce projet est financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et la Fondation du Prince Albert II de Monaco dans cadre de l’Appel à Petits Projets MedPAN. Il a débuté en juillet 2019 et devrait s’achever d’ici juin 2020.

Les partenaires du projet sont le Parc national des Calanques, le Parc naturel marin du Golfe du Lion, l’AMP Tavolara Punta Coda Cavallo et le Parc marin de la Côte Bleue.