La gestion des espèces très mobiles dans les Aires Marines Protégées méditerranéennes

12-14 novembre 2019, Akyaka, Turquie

Programme de l’atelier

Pour les participants à l’atelier: vos heures d’arrivée et de départ ainsi que celles des navettes aeroport sont indiquées ici sont indiquées ici. Si il y a des erreurs merci de contacter emile.grimaud@medpan.org . (Attention : votre transfert aéroport ne pourra pas être garanti si vous ne nous communiquez pas vos informations de vol)

Les questions de conservation pour les espèces très mobiles soulignent explicitement la valeur ajoutée des approches de surveillance et de gestion en réseau à travers les AMP méditerranéennes : les espèces très mobiles engagent les AMP dans une forme de  » solidarité écologique  » et dans des collaborations qui transcendent le niveau local. L’objectif général de l’atelier est de permettre aux gestionnaires d’AMP, aux chefs de projet et aux parties prenantes de mettre en commun et de partager l’information, l’expertise et les expériences, de faire le point sur les défis actuels de la conservation des espèces très mobiles et d’élaborer des approches à long terme pour mettre en œuvre des solutions ensemble.

Les objectifs spécifiques de l’atelier peuvent être résumés comme suit :

  • Donner un aperçu des stratégies, politiques, projets et programmes de conservation des espèces très mobiles en Méditerranée afin de mettre en évidence ce qui peut être fait dans la pratique conformément aux initiatives existantes.
  • Aider les gestionnaires d’AMP à comprendre comment ils peuvent contribuer efficacement à la conservation des espèces très mobiles à l’échelle de la Méditerranée.
  • Aider les AMP à identifier des mesures ciblées pour assurer une gestion efficace des espèces très mobiles.
  • Favoriser les approches de surveillance et de gestion en réseau pour la conservation des espèces très mobiles dans leurs différents habitats.
  • Démontrer comment les espèces peuvent être un moyen efficace de motiver les parties prenantes à participer à la gestion des AMP.
  • Contribuer à identifier les manques et les besoins aux niveaux national et régional, en particulier en ce qui concerne les zones importantes qui devraient être protégées par des AMP ou d’autres outils de conservation.