Quelques 120 gestionnaires d’Aires Marines Protégées, experts en déchets marins et autres parties prenantes de Méditerranée seront présents à la conférence de clôture d’ACT4LITTER, prévue le 24 octobre prochain au bâtiment central de l’Université d’Athènes. La conférence régionale ACT4LITTER a attiré des participants de plus de 22 pays et le commissaire européen chargé de l’environnement, de la pêche et des affaires maritimes, M. Karmenu Vella, s’adressera aux participants par message vidéo.

L’événement met en évidence la réponse collective de la Méditerranée pour enrayer le problème des déchets marins. Il présente les progrès récents de la science en ce qui concerne les déchets marins et leurs impacts dans la région et donne l’occasion aux principaux acteurs actifs dans l’interface science-politiques-société de partager leurs expériences pratiques et leurs témoignages. La conférence présente des initiatives qui abordent l’ensemble du cycle de gestion des déchets marins, depuis la prévention, le suivi et la surveillance jusqu’aux mesures d’atténuation, menées aux niveaux européen, méditerranéen, national et local.

 » La voie à suivre doit passer par l’établissement de partenariats d’action qui amplifient l’impact du travail des différents acteurs du gouvernement, de la société civile, de la communauté scientifique, du secteur privé et des organisations internationales, afin de promouvoir les mesures de réduction et de prévention de façon efficace « , déclare M. Gaetano Leone, Coordinateur du Programme des Nations Unies pour l’environnement / Plan d’action méditerranéen.

Une attention particulière est accordée aux déchets qui s’accumulent dans ce qui devrait être des zones côtières et marines protégées vierges, où vivent le biote marin et les espèces menacées. L’événement met en lumière le projet ACT4LITTER, un projet de 2 ans financé par Interreg Med qui a apporté un soutien essentiel aux gestionnaires d’aires côtières et marines protégées pour atteindre leurs objectifs de conservation. Les gestionnaires d’AMP sont en première ligne face à la menace des déchets marins et sont déterminés à la réduire. Dans le cadre du projet, les gestionnaires d’AMP se sont regroupés pour  recueillir des données fiables sur les déchets marins par le biais de l’ACT4LITTER Marine Litter Watch. Grâce à neuf projets pilotes, ils ont accéléré la mise en œuvre d’actions concrètes contre les déchets marins qui figurent désormais dans les plans d’action pour la gestion des déchets marins dans leurs zones respectives.

 » Jusqu’à présent, aucune mesure cohérente, cohérente et ciblée n’a été prise dans nos régions pour lutter contre les déchets marins. En tant que gestionnaires d’AMP, nous avons énormément bénéficié des résultats et des produits d’ACT4LITTER, car ils nous ont permis de réagir rapidement et de façon efficace. En particulier, le projet nous a permis de jouer un rôle actif dans la sensibilisation à cette question et, surtout, dans la promotion d’actions concrètes en collaboration avec les institutions nationales et locales, les communautés, les éducateurs et les écoles, les ONG et autres bénévoles « , a ajouté Samanta Makovac, du Public Institute Landscape Park Strunjan situé en Slovénie.

L’expérience collective des AMP pilotes établit les bases d’une réponse urgente commune des AMP méditerranéennes pour faire face à la menace des déchets marins. Cette réponse s’appuie sur une liste exhaustive de cas d’étude de mesures contre les déchets marins et sur un outil d’aide à la décision développé dans le cadre du projet.

 » Nous sommes ravis et soulagés de voir que la lutte contre les déchets marins en Méditerranée et en particulier dans les Aires Côtières et Marines Protégées continue. Les déchets marins sont un  » problème épouvantable  » qui offre la possibilité de travailler ensemble, de faire plus avec moins, de rompre avec les mauvaises habitudes et de faire des changements fondamentaux vers une croissance verte inclusive et une économie circulaire « , déclare le Professeur Michael Scoullos, Président du Bureau méditerranéen d’information pour l’environnement, la culture et le développement durable.

La conférence de clôture d’ACT4LITTER est organisée par le Mediterranean Information Office for Environment Culture and Sustainable Development, l’Agence Catalane des Déchets – Centre d’Activités Régionales pour la Consommation et la Production Durables, l’École des Hautes Études de Sant’Anna et MedPAN, le Réseau des gestionnaires d’Aires Marines Protégées en Méditerranée. L’événement bénéficie d’une collaboration avec le Mécanisme de gestion intégrée durable de l’eau et de soutien Horizon 2020 financé par l’UE et la subvention de fonctionnement LIFE+ pour les ONG ; et il est organisé sous les auspices du Programme des Nations Unies pour l’environnement / Plan d’action pour la Méditerranée.

Étiqueté avec :