En septembre 2019, le parc national de Port-Cros accueillera une formation de 3 jours sur la cartographie des habitats marins, des espèces et des pressions dans les petites fonds côtiers. Cette formation très opérationnelle s’adresse au personnel de terrain des Aires Marines Protégées (AMP) en charge du suivi. La formation comprendra des séances en classe pour présenter des concepts théoriques et d’analyse de données ainsi que des exercices sur le terrain basés sur des méthodologies en randonnée palmée (palmes masque tuba).

Cette formation est développée par MedPAN en collaboration avec le Parc national de Port-Cros, le Parc national des Calanques et Septentrion Environnement. Elle s’appuie sur l’approche décrite dans le guide méthodologique Suivi du milieu marin en Palmes Masque Tuba (Imbert M., Bonhomme P. 2014.), qui a également été adapté en une série de tutoriels vidéo.

Un grand nombre de membres et de partenaires du réseau MedPAN ont manifesté leur intérêt à participer à cette formation puisque le secrétariat MedPAN a reçu 48 candidatures de 15 pays.  La capacité étant limitée à 8 participants, un processus de sélection est en cours. Les participants qui ne sont pas sélectionnés pour l’édition de septembre de cette formation ne devraient toutefois pas être trop déçus, car cette formation sera répétée dans un futur proche.

En effet, MedPAN et ses partenaires planchent sur le développement et la mise en œuvre d’un programme régional permanent de formation, axé sur les bases de la gestion des AMP. La formation sur la cartographie des habitats marins côtiers est la première d’une série de formations qui seront disponibles dans plusieurs centres de formation autour de la Méditerranée.

L’intérêt marqué pour cette première formation pratique est encourageant pour MedPAN qui souhaite contribuer à répondre aux besoins de formation des AMP méditerranéennes.  L’appui au renforcement des capacités[1] des gestionnaires d’AMP est au cœur des activités du réseau MedPAN et le programme de formation permanente semble bien parti.

La formation de septembre à la cartographie des habitats marins côtiers est rendue possible grâce au soutien financier de la fondation MAVA, du FFEM à travers le projet COGITO regroupant MedPAN, le WWF Méditerranée, le Conservatoire du littoral et PIM ainsi que du PNUE/PAM à travers le projet « MedMPA network » financé par l’Union Européenne.


[1] Les capacités se réfèrent à l’aptitude des individus, des organisations et des sociétés à définir et à atteindre leurs propres objectifs de développement.